Critiques littéraires : à vous de jouer !

Sweet Sixteen, de Anne-Lise Heurtier

Sweet Sixteen est un livre que nous avons lu sur les conseils de notre professeur de français. Ce livre parle des discriminations que les noirs subissaient dans les années 50.

Première partie Du début du livre jusqu’à la page 70, je trouvais le livre très ennuyeux et je ne comprenais pas tout son sens. Il n’y avait pas d’action, c’était comme…une introduction. Deuxième partie A partir de la page 70, le roman « prend vie ». Il y a de l’action. Les jeunes adolescents noirs partent à l’école avec des adolescents blancs pour la première fois. Mais en arrivant à l’école, des personnes bloquent l’entrée et seraient capable de tuer les jeunes noirs. Dans ces moments, je ressentais les sentiments de la narratrice (son stress, sa peur…) : allait-elle pouvoir rentrer dans l’école ?

Parfois la narratrice passait à côté de la mort. J’exagère un peu mais ces moments me donnaient tellement de frissons…

Voir toutes ces discriminations que les personnes noirs subissaient tous les jours m’exaspérait.

Troisième partie La fin du livre m’a profondément marqué mais je ne peux pas vous dire ce qu’il se passe puisque le but est de vous donner envie de lire le livre, alors, c’est à vous de découvrir ce qu’il se passe dans ce livre, de découvrir comment était le racisme à l’époque et quel point atteignait la violence. Mais le plus important est de réfléchir et de se dire que trop de gens subissent encore ces discriminations aujourd’hui.

Dernière partie A la fin du roman on apprend que c’est une histoire vraie alors je me suis renseigné sur internet pour voir à quoi ressemblait ces jeunes. J’éprouve un énorme respect pour ces personnes qui ont surmontés toutes ces épreuves.

J’espère vous avoir donné envie de lire ce livre car il vaut vraiment le détour !

Mon journal grave nul,  tome 5, Les adultes : une cause perdue !, de Jim Benton. Bayard jeunesse, 2008. Nombres  de  pages : 127    Commentaire : livres facile à lire, drôle. Ma note : 5/5.

Mon journal grave nul, tome 4, Inutile, ça sert à rien, de Jim Benton. Bayard jeunesse, 2008. Nombres de pages : 142  Commentaire : livre moins intéressant que le suivant : 3/5.

Journal d’un copain formidable, de Jeff Kinney, Seuil jeunesse, 2019. Nombre de pages : 223 Commentaire: livre fluide à lire, sympa. 4/5

Les Royaumes de feu, tome 1, La Prophétie, de TUI T. SUTHERLAND, Gallimard jeunesse, 2015. Nombre de pages : 384 Commentaire : gros livre, bon niveau de lecture, j’ai adoré : magique, féerique. 6/5 !!!!!!!

Princesse C.

X-Ray la Crise, de Christophe Léon. La joie de lire éditions, 2014. Ce qui m’a plu dans ce livre c’est le style d’écriture. Il est rédigé comme un journal intime.
Un sujet lie tous les personnages du livre. Un sujet très intéressant et d’actualité dans notre société « le chômage ».
A chaque chapitre, un adolescent (Hugo, Karine, Cyril, Flavien, Anthony) nous fait partager ses pensées sur La Crise que représente le chômage et les conséquences qui en découlent.
Le chômage a bouleversé leur vie, leur quotidien. Ces adolescents sont victimes à leur façon de ce fléau.
Il y a aussi un chapitre avec Bruno, le petit frère de Karine, qui du haut de ses 9 ans, met en image La Crise d’une façon très futuriste. Il la compare à son jeu vidéo préféré.
Sans oublier, le dernier chapitre, le point de vue d’un adulte « L’homme ».
Le temps d’une nuit toutes ces vies vont se croiser. John Deere.

Qui va loin revient près, de Christophe Léon. Thierry Magnier, 2009. Kimia est une petite fille qui habite à Kinsangani situé au Congo. C’est la petite dernière d’une fratrie. Elle vit seule avec son père, sa mère est décédée et ses frères et sœurs sont déjà autonomes. Se sentant vieillir et malade, son père décide que Kimia ira à l’école pour apprendre à lire et à écrire le français.
A l’âge de 9 ans, elle est confiée par son père à un passeur en vue d’être adoptée en France. Il pense ainsi que sa fille va bénéficier d’une bonne instruction et éducation. Le but est de lui offrir une chance d’avoir une belle et meilleure vie.
Malheureusement, l’histoire n’est pas aussi idyllique. Son père a été dupé et a confié sa fille à un réseau de trafic d’esclavage moderne.
Kimia est recueillie par un couple de bourgeois à Paris. Elle n’aura pas la vie à laquelle son père espérait. Elle se retrouve séquestrée dans le bel appartement parisien. Elle est devenue la bonne à tout faire. Soumise et humiliée pendant 8 ans.
À 17 ans, un soir, elle s’enfuit. Mais sans papiers, dans une ville qu’au fond elle ne connaît pas, tout s’avère très compliqué. Elle risque à tout moment d’être arrêtée et expulsée. John Deere.

Silence, on irradie, de Christophe LÉON. Thierry Magnier, 2009.

Le roman évoque le risque nucléaire.
Deux parties dans le livre, avant et après l’explosion de la centrale.
Livre très émouvant et dur.
Âmes sensibles s’abstenir. John Deere.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :