Le roman Ma fugue chez moi de Coline Pierré revisité par les 4è4 et leur professeure de français, Mme Le Goff-Ravily

Quelques jours avant Noël, suite à une séance d’humiliation au collège, et à l’annonce que sa mère, une fois de plus, ne sera pas là pour les fêtes, Anouk décide de fuguer.
Mais après une demi-journée dehors, elle rentre… et va se cacher dans le grenier.
Clandestine chez elle pendant deux semaines, elle va finir par renouer avec les siens, le temps que chacun dise son inquiétude et son amour.

Pourquoi ne pas imaginer une nouvelle première de couverture ?

Lizaig
Salomé
Anaïs
Neila

Des nuages de mots pour montrer ce qui a marqué les élèves dans le roman

Eliza
Clémence
Julie
Gilonne
Lizaig
Lucie
Manon
Neila
Bleuenn

Le personnage d’Anouk a inspiré beaucoup d’élèves

Portrait chinois d’Anouk par Mathieu :

Si c’était un objet, ce serait un livre

Si c’était un fruit, ce serait un litchi

Si c’était un animal, ce serait une souris

Si c’était un lieu, ce serait un grenier

Lucie
Anaïs
Noa
Hugo

Portrait chinois d’Anouk par Quentin

Si Anouk était un animal, elle serait une taupe car elle se cache

Si elle était un objet, elle serait un banjo car elle aime jouer de cet instrument

Si elle était un lieu, elle serait une maison car elle s’y cache

Si elle était une couleur, elle serait marron car c’est la couleur des planches de son grenier

Si elle était un défaut, elle serait l’égoïsme car elle ne donne pas de nouvelles à ses parents

Si elle était une saison, elle serait l’hiver car l’histoire se déroule en décembre

Si elle était un sentiment, elle serait l’incompréhension car elle se sent délaissée.

Julie

Portrait chinois d’Anouk par Nolann :

SI elle était une animal, elle serait une marmotte car elle pourrait dormir seulement quelques heures en été et hiberner en hiver

Si elle était une saison, elle serait l’hiver car elle adore jouer avec sa sœur dans la neige et qu’elle aimerait vivre avec sa mère dans son pays froid.

Portrait chinois d’Anouk par Noa :

Si Anouk était un objet, ce serait un livre parce qu’elle aime lire

Si Anouk était un lieu, ce serait un grenier

Si Anouk était un fruit, ce serait un litchi

Salomé
Gilonne

Portrait chinois d’Anouk par Neila :

Si Anouk était une animal, ce serait un lion car elle a eu du courage pour fuguer

Si Anouk était un livre, ce serait Robinson Crusoé car elle aime beaucoup ce livre, et elle est seule dans le grenier, Robinson est seul sur une île

Si Anouk était une fleur, ce serait la lavande car elle symbolise la solitude

Si Anouk était une pierre précieuse, ce serait le rubis car elle reflète le courage

Si Anouk était une chanson, ce serait « That’s how I got to Memphis » car c’est sa chanson préférée, et elle résonne avec sa fugue.


Plusieurs élèves ont écrit des articles et des avis de recherche suite à la disparition d’Anouk

Disparition inquiétante d’Anouk, 14 ans

Avis de recherche pour une personne disparue

Anouk, 14 ans, mesure environ 1.60m, a les cheveux châtains et porte des lunettes rouges. Elle serait vêtue d’un anorak bleu et d’un bonnet en laine multicolore. Elle est partie avec son sac à dos de randonnée orange et un banjo. Elle a quitté le domicile de ses parents le jeudi 14 décembre.

Elle se rend souvent à la bibliothèque. Si vous l’apercevez, contactez le commissariat d’Oslo au ** ** ** ** **.

Pourquoi cette disparition est-elle inquiétante ?

Anouk est harcelée au collège par une certaine Marina. Elle a peu d’amis et est très indépendante. Dans la cour, elle est souvent seule. Marina et ses amies l’ont prise pour cible. Elle est l’objet de mauvaises blagues, de commentaires. Elle est la cible d’insultes sur les réseaux sociaux. Elle est critiquée sur sa façon de s’habiller, sur la musique qu’elle écoute, sur sa coiffure.

Le rôle de la famille dans sa disparition

L’absence de sa mère, qui travaille sur une île de Norvège, joue un rôle très important. Elle est très rarement de retour dans le foyer familial. L’annonce de son absence pour les fêtes de Noël a précipité la décision d’Anouk. De son côté, son père n’est pas à l’écoute de ses problèmes, notamment face au harcèlement subit par Anouk au collège. Sa petite sœur Bena étant en internat, Anouk n’a personne à qui parler au quotidien, car Bena ne rentre que le week-end.

Mathieu

Disparition inquiétante d’une adolescente

Jeudi 14 décembre, une adolescente de 14 ans n’est pas rentrée chez elle. Elle est partie de sa maison ce jeudi matin pour se rendre au collège, où elle a passé la journée, mais depuis personne ne l’a revue. Anouk mesure 1.60 mètres, a les cheveux châtains, porte des lunettes rouges et un anorak bleu.

Il semblerait selon certains témoins que le harcèlement scolaire soit à l’origine de sa disparition, mais les policiers ne négligent aucune piste.

De nombreux moyens sont déployés pour la retrouver, pompiers et sauveteurs. Des fouilles élaborées sont prévues par les gendarmes. Toute personne ayant connaissance de la situation peut prévenir les gendarmes instantanément.

Quentin

Disparition d’une jeune fille

Aujourd’hui, le 14 décembre, une adolescente, Anouk, a fugué. Elle portait un anorak rouge, elle avait un banjo qu’elle a emmené avec elle.

« Elle n’avait pas de problème particulier » nous raconte son père. Sa mère est météorologiste et n’habite pas au domaine familial. Sa sœur Bena est particulièrement triste. Les questions qu’on se pose naturellement : Où es-tu Anouk ? Qu’est-ce qui t’a poussée à partir ? « Elle avait des problèmes au collège », nous informe Marina, sa camarade de classe.

Salomé

Disparition d’une jeune adolescente 

Hier, jeudi 14 décembre, on nous a communiqué la disparition d’une jeune adolescente. Elle s’appelle Anouk, c’est une collégienne de 14 ans. Elle a les cheveux châtains et des lunettes rouges. Apparemment, il s’agirait d’une fugue, car elle a laissé une lettre à son père. Son père la décrit comme une fille sans problème. Elle serait partie dans la soirée, après les cours au collège. Elle aurait avec elle son sac de randonnée et son banjo. 

Si vous avez des renseignements ou que vous l’avez aperçue, contactez la police le plus tôt possible. 

Nolann

Bonjour, 

Je vous signale la disparition de ma fille Anouk. Elle a 14 ans et elle est en troisième. Elle a disparu quelques jours avant les vacances de Noël. Anouk a les cheveux châtains et des lunettes rouges. A l’école, elle a très peu d’amis, et se fait harceler. Nous pensons que c’est pour cette raison qu’elle a fugué. En partant de la maison après un jour d’école, elle a pris sur elle un peu d’argent, mais elle a laissé son téléphone ainsi que toutes ses autres affaires. Avant de faire sa fugue, elle nous a laissé une lettre. Nous ne savons pas si elle est encore en ville ou si elle a même pu changer de pays. Nous sommes très inquiets et nous avons très peur pour elle. 

Si vous avez quelques informations, merci de me prévenir à ce numéro : **********, ou merci de prévenir la police. 

Manon

Clémence

Pendant que tout le monde s’inquiète, Anouk se cache… dans le grenier de sa propre maison !

Noa

Certains la soutiennent

Eliot par Lucie
Bena par Hugo

Sans oublier Peanut !

Julie
Hugo

Alors que Marina a déclenché sa fugue

Hugo
Salomé

Portrait chinois de Marina par Salomé

Si Marina était une fleur, ce serait une rose car elle est attirante mais si on s’y frotte on s’y pique 

Si Marina était une chanson, ce serait « L’effet de masse » car elle raconte ce qu’elle fait subir à Anouk 

Si Marina était un défaut, ce serait l’intolérance car elle n’accepte plus Anouk telle qu’elle est 

Si Marina était un animal, ce serait une vipère car elle passe son temps à dire du mal des autres et surtout d’Anouk 

Si Marina était un personnage du Moyen-Age, ce serait un bourreau parce qu’elle est plus cruelle que toutes les autres filles 


Quand on se cache dans son propre grenier, il faut s’avoir s’organiser :

Bleuenn
Clémence

Et ce don pour l’organisation, Anouk le tient de sa mère !

Bleuenn

Il faut manger aussi, bien sûr !

Manon
Inès
Mathieu

Certains élèves ont mis en avant des phrases qui les ont interpelés

Eliza
Eliza
Eliza
Eliza
Quentin

Enfin les personnages du roman s’écrivent beaucoup…

Lettre de la mère d’Anouk à sa famille, par Julie

A mon cher Maci, ma Bena et ma Anouk

Tout d’abord, je voudrais m’excuser pour mon absence, je ne donne pas de nouvelle et je m’en excuse. J’ai une surcharge de travail mais je me plais ici.

Je suis très inquiète pour Anouk, je regrette de ne pas être là pour elle, pour vous aider dans cette épreuve. Ici, je n’ai personne avec qui passer Noël, si vous saviez comme j’aimerais être avec vous, mais mon travail me retient où je suis.

J’aimerais pouvoir venir avec vous, vraiment, même le temps d’une soirée… Vous me manquez, toi aussi Anouk, reviens vite !

Maman

Lettre d’Anouk à son ami Eliott, par Neila

Cher Eliott,

je te remercie pour ta lettre, et ne t’inquiète pas tu n’as pas compromis ma fugue. Je suis rentrée, enfin plutôt sortie du grenier. Ce n’était pas volontaire, ma mère est rentrée pendant que je montais les escaliers. J’ai donc été contrainte de sortir de ma cachette. Mon père était un peu sous le choc mais il m’a rapidement pardonné. En tout cas, je te suis reconnaissante de n’avoir rien dit.

Je suis très contente pour toi, heureuse que tu te sois décidé à tout quitter et à partir. Je sais que ce n’est pas facile (j’en ai fait l’expérience) mais tu as été courageux. Je suis ravie que grâce à moi tu ais réussi à le faire et je suis sûre que tu découvriras ce que ça veut dire.

Je me ferai un plaisir de passer te voir et je suis très heureuse de m’être fait un nouvel ami aussi gentil et courageux. Et je sais que je peux te faire confiance.

A très bientôt j’espère

Anouk

Autre lettre d’Anouk à Eliott, par Gilonne

Cher Elliott,

Je suis ravie d’apprendre que tu peux enfin vivre la vie dont tu rêves. J’ai été retrouvée, qui plus est par ma mère, et à vrai dire je crois que c’est une bonne chose. Je sais aujourd’hui que ma fuite n’aura pas été vaine, j’ai trouvé en ma sœur Bena une véritable confidente, et j’ai ramené à la vie le fantôme passé de ma mère. Certes je sais avoir brisé le cœur de certaines personnes comme mon père et Akiko et au départ je justifiais cela par le fait que ma fugue n’appartenait qu’à moi ; et cela est toujours vrai aujourd’hui ! On ne devrait décemment pas rester enfermé dans une vie qui ne nous va pas. Les gens malheureux devraient s’autoriser à fuguer de leur vie et les psychologues et médecins devraient même en prescrire. Si on pouvait tous échapper un peu à notre vie les gens iraient bien mieux.

            J’ai fait beaucoup de mal à mes proches en partant, mais aujourd’hui je sais que c’était tout ce que je pouvais faire ; ma famille n’avait pas été au complet depuis tant de temps que je venais à maudire le simple mot de « famille » ! Et cette fuite m’a aidée à y voir plus clair ; je vais finir l’année et puis je partirai dans un autre lycée, là où je ne connaitrai personne, ce sera comme une nouvelle fugue, un nouveau départ. J’espère être prise dans un lycée où j’ai postulé avec une option musique.

J’espère que ta nouvelle vie te rendra aussi heureux que je le suis maintenant et que ta fuite se passera bien.

Anouk

Carte postale de la mère d’Anouk par Bleuenn
Une autre carte, par Lizaig
Encore une carte, par Anaïs
Par Inès

Mes chères filles,

je vous souhaite tout d’abord un joyeux Noël, je regrette tellement de ne pas être avec vous !

Les aurores boréales sont magnifiques en cette période alors je vous ai pris cette carte.

Je m’inquiète beaucoup pour Anouk, si tu vois cette lettre Anouk, rentre vite s’il te plaît.

Je vous aime

Par Lucie

Bonjour ma chérie

Je t’envoie cette lettre pour prendre de tes nouvelles, je l’inquiète beaucoup pour ta sœur et j’espère que tu te portes bien. Je n’arrête pas de me demander où ta sœur a bien pu aller, mais je garde espoir. Elle est en sécurité. En tout cas, j’imagine que ça a dû te faire un choc, car elle n’a pas vraiment de raison de partir. Je me souviens qu’elle était toujours joyeuse. Ton père doit être stressé et je le suis de même. Je m’inquiète aussi pour toi, ça ne doit pas être facile.

Je te fais de gros bisous.

Maman

Lettre envoyée à Anouk par son amie Akiko, par Hugo

Chère Anouk,

Je suis contente que tu te sois enfin décidée à mettre fin à ta fugue et à rentrer auprès de ta famille. Je me faisais beaucoup de soucis pour toi. Quand ton père m’a appelé, mon estomac s’est noué tellement fort que j’étais clouée au lit toute la journée. Je suis soulagée que tu ailles bien et que tout soit rentré dans l’ordre.

Ton père m’a aussi dit que tu avais écrit des partitions durant ta fugue, j’ai très hâte de les entendre.

Repose toi bien et prends soin de ta famille !

A mercredi !

Akiko


La communication ne se fait pas que par lettre : voici une copie d’écran d’une conversation Whatsapp entre Anouk et sa soeur Bena

Inès

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :